roooffer-svg

cover

A quels frais penser quand on achète un bien immobilier?

September 01, 2019

Première étape : la construction de son budget

Considérée parfois comme une étape accessoire ou à réaliser après avoir ciblé le bien de ses rêves, la construction de son budget comme premier pas vers l’acquisition est pourtant essentielle. En effet, cela va nous permettre de définir avec précision jusqu’où il est possible de monter sans prendre le risque de ne pas pouvoir conclure après la signature du compromis par manque de moyens.

Pour établir votre budget il va falloir tout d’abord rassembler ses économies et faire un état des lieux de ses comptes. Ensuite, et sauf miracle, il faudra partir à la conquête d’un crédit pour compléter son apport personnel. Deux options : la première est de prendre son dossier bien fourni et de faire le tour des banques et/ou des courtiers en prêts immobiliers, ou la seconde : aller sur Roooffer.com et décrire ses critères de recherche, ses revenus mensuels et ses économies. Roooffer se charge alors de diffuser l’ensemble de ces informations aux professionnels financiers et immobiliers pour trouver votre capacité de financement et le bien de vos rêves qui correspond parfaitement à votre budget.


Deuxième étape : la modélisation de son acquisition

Nous allons partir du plus évident : le montant affiché de la maison ou de l’appartement.

Si ce bien a été mis en vente par une agence immobilière ou par un mandataire, nous allons voir sur l’annonce une mention obligatoire : FAI = Frais d’Agence Inclus. Il ne faudra dès lors pas rajouter ce montant au prix affiché.

Habituellement pour sécuriser une promesse de vente, un compromis devra être signé devant notaire bien que non obligatoire juridiquement. Lors de ce compromis, il faudra compter une provision pour les frais de notaire (entre 150€ et 300€ en moyenne) mais également une partie du montant de la transaction totale pour prouver l’engagement formel. Bien qu’un délai de renoncement soit prévu après la signature de ce compromis, passé ce laps de temps cette somme ne sera pas récupérable sauf si une mention spécifique avait été prévue : par exemple l’impossibilité de conclure un crédit aux conditions prévues dans le compromis de vente.

Si tout se déroule comme prévu, l’étape suivante est la signature de la vente, le fameux acte notarié qui transmettra la propriété.

Dans l’ancien ces frais de notaire seront d’environ 8% du montant de la transaction hors frais d’agence. Environ puisque les émoluments du notaire, bien qu’encadrés sont variables et déterminés par chaque Etude individuellement. Dans le neuf, ce sont des frais de notaires réduits entre 2% et 3% toujours selon la bonne volonté du notaire à pratiquer des émoluments élevés ou raisonnables.

Enfin il faudra compter les frais d’activation si les compteurs d’eau et d’électricité avaient été coupés, et de raccordement pour les réseaux de télécommunication. Un maximum de 300€ pour l’ensemble de ces petits frais mais capitaux pour y vivre au quotidien.


Troisième étape : réalité ou fiction ?

A ce point là et si le travail préparatoire a été convenablement effectué, il est aisé de déterminer si le bien envisagé peut rentrer dans le budget fixé, même après ajout de tous les frais afférents à la transaction.

Avec Roooffer, en moins de 5 minutes et gratuitement vous passez au travers de toutes ces étapes et ce sont les professionnels qui vous accompagneront pour finaliser votre achat immobilier au meilleur prix. Que votre bien immobilier idéal soit une maison, un appartement, un château, un mobil-home ou un manoir, Roooffer vous aide à trouver ce bien qui fera chavirer votre cœur.


roooffer

profile-pic

Thomas C,Roooffer co-founder Suivez nous !